Comment profiter de la défiscalisation ?

Actuellement, le terme de défiscalisation est bien connu de nombreux contribuables français. En effet, elle est adoptée par les investisseurs, pour diverses raisons, selon leurs besoins et objectifs. Ainsi, la défiscalisation est une solution, entre autres, pour baisser, légalement, leurs impôts, selon leurs situations fiscales. Mais comment en profiter ?

La description de la défiscalisation

Tout d’abord, pour y profiter, il faut savoir que le terme de défiscalisation englobe tous les dispositions légales, pour diminuer l’impôt sur le revenu, ou d’ISF. En fait, c’est une mesure incitative, que l’État met en place, afin de pousser les investissements dans certains secteurs, en attirant de nouveaux investisseurs. Cette incitation prend la forme d’une réduction d’impôts, de façon ponctuelle, ou étalée sur une période déterminée. À noter que la défiscalisation n’est qu’un objectif intermédiaire. En effet, pour qu’elle soit profitable, il faut, certes, qu’elle réduise les impôts, mais surtout, qu’elle permette un enrichissement global du contribuable et de son patrimoine.

La défiscalisation, pour qui ?

La défiscalisation s’applique à tout contribuable, investissant dans des opérations particulières, cadrée par des lois. Ainsi, ces dernières ont été instaurées par le gouvernement, afin d’orienter chaque investisseur vers un secteur qui lui convient, selon sa situation financière, ou familiale, ainsi que ses besoins, et objectifs. Du coup, la défiscalisation est accessible à tous particuliers imposables, intéressés.

Le principe de la défiscalisation

En principe, la défiscalisation consiste à parvenir, par certains moyens légaux, à réduire la facture d’impôts sur le revenu imposable, ou d’en déduire des dépenses particulières.

Les produits de défiscalisation

Il existe trois grands supports de défiscalisation.

   Les produits immobiliers

La base, c’est l’acquisition d’un bien immobilier locatif, neuf, ou ancien. Ces dispositifs ont pour but d’amortir la pénurie de logements. Parmi elles, on a la loi :

  • Pinel : agissant dans les zones tendues, elle permet, sous certaines conditions, de profiter d’une réduction d’impôt de 12 %, pour une location de 6 ans, 18 %, pour 9 ans, et 21 %, pour 12 ans ;
  • Censi-Bouvard : encourageant les investissements en LMNP, en contrepartie d’une réduction d’impôts de 11 %.

Les produits financiers

produit-de-defiscalisationCe sont des placements permettant de profiter des réductions d’impôts, plus ou moins, significatives. Parmi ce type de produit, on a le :

  • FCPI, et le FIP : ayant pour but de financer et de développer les PME régionales, en leur permettant de profiter d’une baisse d’impôt sur le revenu, et la solidarité sur la fortune ;
  • ISF : permettant d’investir directement dans le capital d’une PME, avec une réduction de 50 % sur l’ISF.

  Le Produit industriel

L’exemple typique, c’est le dispositif Girardin, en étant un produit industriel de défiscalisation one-shot, ayant pour but d’aider les entreprises du DOM-COM, en investissant dans des outils de production.

Les modes de défiscalisation

Pour que cela soit profitable, ce mécanisme propose différents modes, à savoir la défiscalisation par :

  • réduction de l’impôt payé : qui est un abattement direct du montant de l’impôt dû ;
  • déduction d’investissement : déduisant le montant des charges des revenus imposables.

Il y a également la défiscalisation « one-shot », permettant de diminuer l’impôt l’année de l’investissement.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *